Warc by Ascential, bureau d’étude marketing et de marché, a analysé les perspectives de marché de la publicité sur 2019.
Après un premier trimestre de 2019 écoulé, le marché publicitaire mondial semble suivre une bonne évolution, bien qu’en léger recul par rapport à 2018. En effet, ce dernier devrait progresser de 4,3% d’ici la fin de l’année et peser 616 milliards de dollars US, contre 5,4% en 2018.

Suite à l’analyse poussée du monde publicitaire, les points essentiels à retenir concernent l’évolution des publicités dans ces différents formats. Internet, affichage traditionnels, affichage dynamique, quels sont les chiffres prévisionnels pour 2019 ?

La puissance d’internet

Internet est le moteur de la croissance mondiale de la publicité. De fait, ses dépenses publicitaires devraient augmenter de 12,1 % pour atteindre 287,4 milliards de dollars US cette année. Cela donnerait à Internet une part de 46,7% des dépenses médias mondiales. Cependant, aux Etats-Unis – le plus grand marché publicitaire du monde – Internet devrait représenter plus de la moitié (54,0%) de toutes les dépenses médias pour la première fois cette année.

L’affichage, sous quels formats ?

Le print, quant à lui, continue de perdre des parts de marché, avec une nouvelle baisse de 9,5 % prévue. Les media d’actualités, en particulier, en ressentent l’impact. Bon nombre d’entre eux cherchent à diversifier leurs activités afin de compenser la perte de revenus publicitaires.

L’out of home (OOH) bénéficie de l’avancée croissante des sites internet dans les différents marchés. L’affichage digital devrait être à l’origine de la totalité de la croissance de 2,3 % de l’affichage.
Le Digital Out Of Home (DOOH) est donc en nette progression et s’installe de plus en plus dans les canaux favorisés par les annonceurs.

Les perspectives de marché sont florissantes, notamment grâce au champ des possibilités offert par l’affichage dynamique. Dans l’ère actuelle de la technologie et de son développement constant, les annonceurs ont une meilleure visibilité sur le retour sur investissement.
Meilleur ciblage des campagnes, réduction des campagnes de masses, meilleur taux de visibilité, et un risque réduit de dépenses inutiles. Aujourd’hui, le DOOH, est au bénéfice des annonceurs comme des consommateurs.

Si vous souhaitez retrouver la totalité de l’étude réalisée par WARC, vous pouvez la trouver ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *